J’ai compris très tôt, dès l’âge de 3 ans, que les diagnostics médicaux n’étaient pas une fatalité.
En vivant avec mon petit frère, différent de naissance, j’ai compris que si l’on croit très fort à quelque chose, qu’on se donne les moyens d’arriver à notre but, en comptant sur la vie qui est en nous, alors on peut évoluer, se dépasser et gagner.

J’ai compris très tôt, dès l’âge de 3 ans, que les diagnostics médicaux n’étaient pas une fatalité.
En vivant avec mon petit frère, différent de naissance, j’ai compris que si l’on croit très fort à quelque chose, qu’on se donne les moyens d’arriver à notre but, en comptant sur la vie qui est en nous, alors on peut évoluer, se dépasser et gagner.

Ma pratique professionnelle d’aujourd’hui, est le fruit de mon chemin personnel, en plus des différentes formations. Les disciplines comme la méthode Mézières, le Rebirth ou le Kundalini-yoga ont eu, dès la première rencontre, un fort impact sur moi. Dans chacune de ses pratiques on retrouve la remise en question et la réorganisation de nos schémas corporels, nos schémas de comportements et nos schémas émotionnels.

Notre culture et société occidentale ne cherche pas vraiment à développer la conscience du corps et encore moins celle de l’Être. Il existe pourtant, depuis de nombreuses décennies, de multiples méthodes qui développent cette conscience. En tant qu’être humain, nous avons le pouvoir de diriger nos pensées.
Notre désir profond est d’être aimé et heureux.
Mais que faisons nous pour ça ? Est-ce que nous nous donnons l’attention souhaitée et est-ce que nous pensons amoureusement à nous-même ?
Combien de temps, par exemple, donnons nous, quotidiennement, à prendre soin de notre corps, en dehors du brossage de dents et de la douche ?
Il est difficile de détester quelque chose dont on prend soin. Si vous commencer par le traiter avec amour et respect, vous verrez qu’il s’épanouira telle une belle fleur.
Le pratique de prêter attention à notre corps, à notre façon de respirer, de penser, de se mouvoir, ou de comment on peut – et qu’il est important de – se détendre régulièrement, afin de maintenir un équilibre entre le faire et la détente, peut nous emmener à Être simplement et surtout pleinement.
Avoir conscience de son corps est essentiels pour pouvoir entendre ses signaux et besoins, afin de pouvoir s’occuper de son bien-être et pouvoir entretenir sa santé.
Dans ma démarche je n’applique pas une méthode qui soigne et puis la personne peut, guérie, rentrer chez elle.
Non. Mon objectif est d’accompagner la personne dans la compréhension du processus par lequel elle va passer pour revenir vers un meilleur équilibre. Ce qui permet entre autre de ne plus faire les mêmes erreurs.
Tant qu’on est vivant, rien n’est figé et on peut toujours remettre en question tout ce qui ne nous convient pas. Les douleurs ou le mal être ne sont pas une fatalité.
Notre santé nous appartient et elle est bien sous notre responsabilité.
Apprendre à écouter ses propres besoins, apprendre à suivre ce qui est important pour soi et apprendre à prendre en charge sa santé et sa vie, me paraît essentiel pour un être humain libre et responsable.
Chaque fois que une personne prend l’initiative de remettre en question ses propres schémas de corps et/ou de comportement, chaque fois qu’elle prend sa responsabilité de les transformer et se prend finalement en main, c’est une victoire et une réelle jouissance pour moi et pour la personne concernées. Ainsi elle récupère les « clefs » de sa maison, de son temple et en devient le gardien.

Fermer le menu